mardi, août 3Nouvelles importantes

CÔTE D’IVOIRE : APRES LA TENSION, LE DEGEL ENTRE SORO ET ADO ?

Après trois mois sans contact, le président ivoirien Alassane Ouattara et Guillaume Soro, président du parlement ivoirien, se sont à nouveau parlé selon plusieurs sources concordantes. Présent à Niamey où il prend part à une réunion de la CEDEAO, le président ivoirien a assuré que ses relations avec son PAN Guillaume Soro, qui a regagné le pays après deux mois d’absence, demeurent bonnes. Cependant, l’ex-chef de la rébellion garde en ligne de mire les échéances électorales de 2020.

Dans des propos rapportés par le confrère Jeune Afrique, Alassane Ouattara a déclaré que : « Le président de l’Assemblée est un jeune homme que j’ai proposé à mon parti pour [ce poste, nldr], il ne saurait y avoir de crise entre le président de l’Assemblée et moi-même. Au moment où il a pris fonction, j’étais encore le président du Rassemblement des républicains (RDR) dont il fait partie jusqu’à nouvel ordre. Donc il n’y a pas de crise ».

Par ces propos, le président ivoirien entend dégeler ses relations avec Guillaume. De son côté, le président de l’assemblée nationale a embouché la même trompète que son président. « Mes relations avec le président de la République, je peux vous assurer qu’elle sont bonnes. Je m’emploierai à faire en sorte que notre relation soit toujours bonne. Dans les prochains jours, avec beaucoup d’humilité, j’irai voir le président de la République pour parler avec lui », a fait savoir l’ex-chef de la rébellion ivoirienne, avant d’annoncer qu’il allait également rencontrer l’ancien président Henry Konan Bédié ainsi que Kandia Kamara (nouvelle secrétaire générale du RDR, parti au pouvoir).

Même si les deux hommes embouchent visiblement la même trompète pour rassurer l’opinion sur leurs relations, on peut toutefois se demander si la confiance est totalement revenue entre les deux anciens complices. L’arrestation d’un des proches de Soro, Souleymane Kamaraté Koné dit Soul to Soul, a jeté un froid entre ADO et Soro. Ce dernier estime d’ailleurs que ses proches collaborateurs sont dans le collimateur des Faucons du parti au pouvoir (Ahmed Bakayoko et Amadou Gon Coulibaly notamment). A en croire la Lettre du Continent, dès son retour à Abidjan dans la nuit du 22 au 23 octobre, Soro a eu une réunion avec ses proches et leur a recommandé de ne pas céder « aux provocations », de l’entourage du président ADO. Le confrère indique également que le président du parlement ivoirien n’a pas renoncé à ses ambitions pour la présidentielle de 2020.

C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’il s’est beaucoup rapproché de l’ancien président Henry Konan Bédié, à qui il rend régulièrement visite. Le président du parlement ivoirien a par ailleurs annoncé, pour détendre certainement l’atmosphère, qu’il rendra visite au Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, ainsi qu’à Kandia Kamara, secrétaire générale du RDR, parti au pouvoir.

 

Péma Gaël

Comments

comments

Laisser un commentaire