mardi, août 3Nouvelles importantes

PAULO DUARTE : « ON NE PEUT PAS LUTTER CONTRE LE SYSTEME »

Le Burkina Faso n’est pas parvenu à composter son ticket qualificatif pour la Russie. Les poulains de Paulo Duarte restent donc à quai au terme de la 6ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, malgré une probante victoire sur le Cap-Vert (4-0). Une élimination qui laisse un goût amer au sélectionneur des Etalons qui en veut à la Fédération internationale de football association (FIFA).

Paulo Duarte ne digère pas le fait de ne pas voir son équipe se qualifier pour la première fois de son histoire à une coupe du monde. Le technicien lusitanien des Etalons, accuse la FIFA d’avoir favorisé les Lions du Sénégal. « J’aimerai clairement féliciter la FIFA, parce qu’elle est contente de voir le Sénégal se qualifier. Quand je vais suivre le Sénégal au mondial contre l’Argentine ou la Colombie, je verrai plutôt le maillot de la FIFA contre l’Argentine ou la Colombie », a martelé un Paulo Duarte très remonté, avant d’ajouter que : « On ne peut pas lutter contre le système. Le système aujourd’hui a gagné et il faut le dire ». En félicitant la structure faîtière du football mondial, le sélectionneur du Burkina Faso fait allusion à la reprise du match de la 2ème journée des éliminatoires (Afrique du Sud – Sénégal), décidée par la FIFA. S’il avoue n’être pas un mauvais perdant, il faut toutefois admettre que la pilule a du mal à passer chez la tête pensante des Etalons qui caressait le doux rêve d’entrer dans l’histoire du Burkina Faso en étant le premier à propulser le pays des Hommes intègres en phases finales du plus grand événement mondial du sport roi.

Paulo Duarte n’a néanmoins pas oublié de féliciter ses joueurs, « parce qu’ils ont fait un parcours fantastique dans ces éliminatoires de la coupe du monde et pour la belle victoire offerte au public burkinabè contre le Cap-Vert ».

 

Péma Gaël

Comments

comments

Laisser un commentaire