samedi, octobre 23Nouvelles importantes

«Servir un peuple est différent de se servir et tout président doit le comprendre» (Ismael Ouedraogo)

Il y’a des images qui illustrent parfaitement la pensée. Etre gouvernant d’un pays requiert la probité , la transparence, la bonne gouvernance , l’exemplarité et tout ce qui concoure au mieux être des populations. Deux exemples peuvent faire cas d’école pour tout dirigeant. L’ex President Sud Africain Jacob Zuma et l’ancienne Présidente Sud Coréenne Park Guen-Hye se retrouvent au banc des accusés comme de simples citoyens. Cette situation se veut un cas d’école pour tout détenteur de pouvoir. Servir un peuple est différent de se servir et tout président doit le comprendre. Les courtisans et les visiteurs de nuit qui font les tours des palais pour les éloges du chef et l’entraîner dans les compromissions doivent savoir que cela a une fin qui peut souvent être mouvementée avec en prime une humiliation. La bonne gouvernance est la porte de sortie honorable pour tout dirigeant qui doit se l’approprier au cours de son mandat. Sous nos tropiques, un ancien dignitaire quelles que soient les fautes de gestion dont il s’est rendu coupable, n’est pas jugeable pour son entourage prompt à crier au règlement de compte. Les supers citoyens et les Hommes indispensables peuplent les cimetières et les nations n’ont pas disparu des cartes du fait de leur absence. La bonne gouvernance est un impératif pour des pays aux ressources limitées comme Le Burkina et tout le monde doit se sentir interpellé pour ce combat noble .

Bonne semaine à tous!

Comments

comments

Laisser un commentaire