samedi, octobre 23Nouvelles importantes

CÔTE D’IVOIRE : UN PAS DE PLUS VERS LE PARTI UNIFIE RHDP

Dans le cadre de leurs rencontres habituelles sur l’actualité socio-politique de la Côte d’Ivoire, le Président Alassane Ouattara a reçu le mardi 10 avril 2018, à son Palais, Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA. Président de la Conférence des Présidents du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP). Une rencontre au sommet qui a eu pour objectif de discuter de la création du parti unifié.

Au terme de leur tête à tête, les Présidents Ouattara et Bédié ont adopté le principe de l’accord politique pour la création d’un parti unifié dénommé “Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix-RHDP”, conformément aux conclusions des travaux du Comité de Haut Niveau, mis en place le 31 octobre 2017, comme indiqué dans un communiqué de la présidence ivoirienne. Le dit communiqué précise en outre “qu’ils ont réaffirmé que la création du parti unifié RHDP vise à poursuivre l’œeuvre de développement et l’action politique du Présidence Felix Houphouët-Boigny, afin de préserver la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire.” Pour rendre effectif la création du parti unifié un comité de Haut Niveau avait été mis en place le 31 octobre 2017 et c’est sur la base des conclusions de ce comité qu’un accord de principe a été trouvé le parti au pouvoir RDR et le PDCI-RDA.

©Francetv info

Le débat sur la création du parti unifié a suscité beaucoup de polémiques. Des responsables des deux grands partis Houphouëtistes n’ont par ailleurs pas manqué de lancer des flèches par presse interposée. Raison pour laquelle, le président de la conférence des présidents du Rhdp, Henri Konan Bedié et le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara ont lancé un appel à leurs militants et sympathisants respectifs . Ils ont exhorté les militants et les responsables des partis membres du Rhdp ainsi que “l’ensemble des acteurs politiques ivoiriens à faire preuve de retenue dans leurs propos et leurs actes”.

Notons également que le président du parlement ivoirien, Guillaume Soro, a salué cette rencontre entre les deux présidents dans un communiqué. Il a encouragé les présidents Alassane OUATTARA et Henri Konan BEDIE à poursuivre “ces pourparlers dans le sens de l’inclusivité”. Il a également apprécié leur appel à la retenue dans chaque camp “pour consolider le climat de paix en Côte d’Ivoire”. Le président de l’Assemblée nationale a en outre réitéré sa “confiance à ces deux grands hommes d’Etat pour conduire le navire Ivoire dans la tranquillité, la stabilité et la paix.” Pour Guillaume Soro qui prône un retour au calme dans les débats, «il convient de laisser la place au dialogue» à propos de cette «question de la création d’un parti unifié de la mouvance présidentielle».

Rappelons que les échéances électorales de 2020 se trouvent toujours au coeur de la question du parti unifié. Pour le PDCI-RDA, conformément au “pacte électoral” signé en 2005 à Paris et à “l’appel de Daoukro” en 2014, l’heure de l’alternance a enfin sonné. Si parti unifié il y’a, son candidat pour la présidentielle de 2020 devrait donc être issu des rangs du PDCI-RDA, selon les responsables de ce parti. “Le PDCI aura un candidat en 2020. Ce sera le candidat unique du RHDP. Il faut qu’Alassane Ouattara et moi nous entendions sur ce point pour que cette alternance ait lieu”, avait fait savoir Henri Konan Bédié dans un entretien accordé à Jeune Afrique.

Péma Gaël

Comments

comments

Laisser un commentaire