mardi, août 3Nouvelles importantes

SYRIE : LES ÉTATS – UNIS ET LEURS ALLIÉS LANCENT DES ATTAQUES CIBLÉES

Les Etats-Unis, la France et le Royaume – uni ont lancé des attaques ciblées contre la Syrie. Des attaques en représailles de l’utilisation présumée d’armes chimiques contre les populations civiles par le régime Assad. L’opération a visé des sites militaires et un centre de recherche soupçonnés d’héberger le programme chimique du régime, à Damas et près de Homs. 

©Nile international

Après plusieurs jours de mise en garde, les Etats-Unis et leurs alliés sont passés à l’action. Dans la nuit de vendredi 13 à samedi 14 avril, Le président américain Donald Trump a annoncé qu’une opération militaire était en cours contre la Syrie. “J’ai ordonné aux forces armées des Etats-Unis de lancer des frappes de précision sur des cibles associées aux capacités du dictateur syrien Bachar Al-Assad en matière d’armes chimiques”, a indiqué le locataire de la maison blanche. Pour les Etat-Unis, la France et le Royaume – uni, il s’agit d’une réponse directe à l’attaque chimique présumée récemment menée à Douma, ville de la Ghouta orientale, à l’est de la capitale syrienne Damas. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), des centres de recherche scientifique, « plusieurs bases militaires » et des locaux de la garde républicaine à Damas et ses environs ont été pris pour cibles.

Pour Jean -Yves Le Drian, chef de la diplomatie française, “Le régime Bachar Al-Assad savait à quoi il s’exposant en employant une nouvelle fois ces armes odieuses contre son peuple, en choisissant délibérément de défier le droit international.” Le président américain Donald Trump, a pour sa part glissé un tacle aux soutiens de Damas que sont la Russie et l’Iran. “À l’Iran et à la Russie je demande : quel genre de nation veut être associée au meutre de multitudes d’hommes, femmes t enfants innocents ? Les nations du monde peuvent être jugées par les amis qu’elles gardent. Aucune nation ne peut réussir sur le long terme en faisant la promotion d’Etats voyous de tyrans brutaux et de dictateurs meurtriers.”, a déclaré Trump à l’AFP. Quant à la cheffe du gouvernement britannique ,Theresa May, elle s’est dite ce 14 avril «confiante de la réussite des frappes de missile contre la Syrie», selon des propos rapportés par Reuters, affirmant que «le Royaume-uni, la France et les Etats-Unis envoyaient un message clair» contre les armes chimiques.

La Russie, alliée de Bachar Al-Assad, a « dénoncé avec la plus grande fermeté » les frappes occidentales et a annoncé qu’en tant que membre du Conseil de sécurité de l’ONU, elle convoquait une réunion d’urgence. Notons que quelques heures avant les frappes de la coalition des Etats-Unis, France et Royaume Uni, Kremlin avait mis en garde le président français Emmanuel Macron contre “tout acte irréfléchi et dangereux “. l’ambassadeur de Russie à Washington, Anatoli Antonov en a rajouté une couche quelques instants après les frappes des occidentaux. « Un scénario préconçu est en cours d’exécution. Une fois de plus, on nous menace. Nous avons prévenu que de telles actions ne resteraient pas sans conséquences. Ces frappes reviennent à insulter le président russe » , a-t-il martelé. Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a qualifié de « criminels » le président américain, son homologue français et la première ministre britannique. « Ils n’obtiendront rien et ne tireront aucun bénéfice », a-t-il dit.

Péma Gaël
Pema Gael Bayala
Pema Gael

Comments

comments

Laisser un commentaire