samedi, octobre 23Nouvelles importantes

BREVES SPORTIVES : NIKIEMA DECROCHE LE MAILLOT JAUNE AU TOGO

Comme à chaque début de semaine, nous vous proposons un tour d’horizon de l’actualité sportive marquante du weekend écoulé. Pour ce nouveau rendez-vous, nous nous intéresseront au cyclisme avec le maillot jaune décroché par le coureur burkinabè Abdoul Aziz Nikiéma au tour international du Togo. Nous reviendrons également sur le regain de vitalité de l’ASFA Yennenga dans le championnat national de football. Enfin nous vous donnerons quelques informations des internationaux burkinabè de Ligue 1 française qui ont connu des fortunes diverses le weekend écoulé. 

© Sidwaya

AZIZ NIKIÉMA, ROI DU TOUR DU TOGO
Le Burkina Faso a été représenté par six coureurs à la 27ème édition du Tour international cycliste du Togo. Les Etalons cyclistes ont porté haut les couleurs nationales en décrochant le maillot jaune par l’entremise d’Abdoul Aziz Nikiéma. Dès la première étape de ce Tour, le coureur burkinabè a détenu le maillot jaune et en a fait sa propriété jusqu’à l’étape finale qui a eu lieu le dimanche 15 avril à Lomé. Le cycliste belge, Sander Cordeel, vainqueur de la dernière étape (critérium de 80km), finit juste derrière Nikiéma au classement général.

Au terme de la compétition Nikiéma a tenu à partager son sacre avec ses coéquipiers. ”Je dédie ce titre à tous mes coéquipiers avec qui j’ai travaillé pour gagner cette compétition. Toutes mes félicitations vont aux autres coureurs qui ont participé à ce tour du Togo. J’apprécie beaucoup la manière dont la compétition a été organisée », a fait savoir Aziz Nikiema.

FASOFOOT : L’ASFA YENNENGA RETROUVE DES COULEURS

C’est un euphémisme que de dire que l’ASFA Yennenga réalise une des pires saisons de son histoire. Logée dans le bas du classement, la Vieille dame de Zempasgho joue clairement pour le maintien cette. Un objectif indigne du standing des or et vert de la capitale. Toutefois, les protégés de Cheick Oumar Koné connaissent une certaine embellie sur les dernières sorties. Qualifiée pour les 8èmes de finale de la Coupe du Faso, l’ASFA Yennenga a poursuivi sa bonne dynamique à l’occasion de la 23ème journée du championnat national de football. Les Asfasiens ont tout simplement disposé de l’US Comoé de Banfora sur le lourd score de 4-1. Grâce à ce succès, son troisième de la saison, l’ASFA Yennenga s’éloigne un peu plus de la zone rouge en comptant désormais six points sur le premier relégable.
Dans le haut du tableau, l’AS Fonctionnaires de Bobo-Dioulasso dirige toujours les débats en disposant de l’AS SONABEL sur la marque de 2-0. Les jaune et noir comptent toujours six points d’avance sur l’EFO qui a battu SALITAS sur le score de 2-0 également.

FORTUNES DIVERSES POUR BERTRAND TRAORÉ ET HERVÉ KOFFI

C’est un Bertrand Traoré flamboyant qui a pris une part active dans le succès de Lyon contre la formation d’Amiens (3-0). L’international burkinabè a été impliqué sur les trois buts de son équipe. Sur le premier but lyonnais, il réussit un bon décalage pour Depay qui servira à son tour Diaz pour l’ouverture du score. A la 83ème minute, le natif de Bobo-Dioulasso va se muer en passeur pour Depay qui va offrir le break aux Lyonnais. Deux minutes plus tard, l’attaquant burkinabè va se charger lui-même d’alourdir le score. Au terme de cette 33ème journée, Bertrand Traoré compte désormais neufs réalisations en Ligue1 française.

Hervé Kouakou Koffi a été titularisé pour la seconde fois de suite dans les cages de Lille. L’international burkinabè a une nouvelle fois été malheureux avec ses coéquipiers au coup de sifflet final. Il faut dire que le portier burkinabè de 21 ans et ses camarades ont vécu une fin de rencontre cauchemardesque. Lille tenait la victoire jusqu’au bout du temps réglementaire, mais a finalement craqué dans les arrêts de jeu en concédant deux buts, dont un auto-goal, sur lesquels le Burkinabè n’a pu faire grand-chose. Lille a manqué l’occasion de s’éloigner de la zone rouge et compte le même nombre de points que le premier relégable.

Préjuce Nakoulma retrouve la lumière après un gros passage à vide. L’attaquant burkinabè du FC Nantes a débloqué son compteur buts à l’occasion de la 33ème journée face à Dijon. Il a été l’auteur de l’ouverture du score mais son club a été contraint à couper la poire en deux (1-1). Titulaire dans l’axe de la défense strabourgeoise, Bakary Koné n’a pas pu empêcher la défaite des siens contre Saint – Étienne (0-1).

Péma Gaël

Comments

comments

Laisser un commentaire