mardi, août 3Nouvelles importantes

QUE RETENIR DE LA RENCONTRE PRÉSIDENT DU FASO – CFOP ?

Le Président du Faso Roch Kaboré a rencontré dans la matinée du 19 avril 2018, une délégation du Chef de file de l’opposition conduite (CFOP) Zéphirin Diabré. Il s’est agi pour les deux parties de mener une séance de travail sur la procédure d’adoption de la Constitution, et sur le vote des Burkinabè à l’étranger. Les discussions se sont déroulées dans ” un climat cordial et constructif ” au palais de Kosyam , comme annoncé par un communiqué du département de communication de la présidence.

La rencontre entre le CFOP représenté par une dizaine de responsables de partis politiques et le Président du Faso a duré au moins deux heures d’horloge. Il s’est agi pour les différentes parties de discuter du mode d’adoption de la nouvelle constitution : La voie référendaire ou parlementaire? La question du vote des Burkinabè de l’étranger a également été débattue. Sur les deux sujets, l’on peut retenir que sur le premier point, à savoir le mode d’adoption de la nouvelle constitution, rien n’a été décidé même si logiquement chaque camp a eu à faire des propositions. Rappelons que le président du Faso va également recevoir bientôt une délégation de la majorité présidentielle pour échanger sur les mêmes points.

En ce qui concerne le vote des étrangers pour l’échéance électorale de 2020, l’opposition politique au terme de cette séance de travail a affiché une position sans équivoque. “Notre position en tant qu’opposition politique, c’est qu’il faut finir définitivement avec les faux rendez-vous (…) En 2020, il faut que les Burkinabè qui sont à l’étranger puissent voter et exprimer leur devoir civique”, a laissé entendre le porte-parole du CFOP, Zéphirin Diabré.

Il faut noter qu’aux côtés du Président du Faso, on avait la présence du Président de la CENI, Ahmed Newton Barry, du Ministre des Affaires étrangères Alpha Barry, du Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation Siméon Sawadogo, et du Ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’Extérieur Paul Robert Tiendrébéogo. En rappel, la séance de travail a porté sur la procédure d’adoption de la Constitution, et sur le vote des Burkinabè à l’étranger. Après l’opposition, Roch Marc Christian Kaboré recevra demain vendredi les partis de la majorité.

Péma Gaël

Comments

comments

Laisser un commentaire