vendredi, juin 18Nouvelles importantes

«Il n’y a pas de développement sans énergie» (Ismael Ouedraogo)

Les coupures d’électricité nécessitent impérativement des actions d’envergure pour mettre fin à cette situation intenable pour les citoyens et les entreprises. Tout en reconnaissant qu’il faut des investissements sur la durée pour couvrir les besoins des populations la SONABEL gagnerait à faire toute la lumière sur la ligne d’interconnexion entre le Burkina et la Côte d’Ivoire. Depuis que cette ligne existe, elle n’aura jamais répondu aux attentes à l’image de l’espoir que son avènement a suscité. Pour nous clairement, il y’a un gros soucis au niveau des installations de la ligne d’interconnexion. Rupture de câbles ,suspension ,intempéries sont entre autre les problèmes récurrents que rencontre cette installation. Il y’a un besoin urgent d’audit sur les travaux qui ont été réalisés pour situer les responsabilités. Un investissement de près de 50 milliards ne saurait être aussi défaillant en quelques années . Pour que le Burkina Faso se développe il nous faudra impérativement des investissements de qualité avec des entreprises sérieuses. Pour l’heure le désarroi continue pour les populations. Un coup dur pour les activités économiques et le developpement du pays. «Il n’y a pas de développement sans énergie». Bon début de week-end à tous.

Comments

comments

Laisser un commentaire