dimanche, septembre 26Nouvelles importantes

MONDIAL 2018: LA FRANCE SUR LE TOIT DU MONDE

Le stade de Lujniki de Moscou a été le théâtre de l’apothéose de la 21ème édition de la Coupe du monde. Par le pragmatisme et le réalisme, l’équipe de France a réussi à brandir la deuxième coupe du monde de son histoire vingt ans après.

Une première période riche en rebondissements. La Croatie entame parfaitement son match. Modric et les siens ont la maîtrise collective et oblige les Français à se recroqueviller dans leurs 40 mètres. Après avoir subi le premier quart d’heure, les Bleus vont tenter de sortir de son camp. Griezmann va astucieusement obtenir un coup franc aux abords de la surface de réparation croate. Ce dernier va se charger de le frapper et son ballon sera détourné par Mandzukic dans ses propres buts. Les Bleus peuvent à présent souffler peut-on croire. Mais non. La Croatie va maintenir son agressivité et son pressing. Sur une belle combinaison consécutive un coup franc, Perisic va rétablir la parité au score à la demie heure de jeu. Mais la France va obtenir un penalty transformé pour Griezmann. C’est sur un avantage d’un but que la France va regagner les vestiaires.

Au retour des vestiaires, la Croatie va repartir sur le même rythme en posant beaucoup de soucis à la défense française.Deschamps va donc faire son premier coaching. Il sort Kanté pour Nzonzi. La suite sera une question de réalisme. Coup sur coup, Pogba et Mbappé vont corser l’addition pour porter le score à 4-1. On se dirige alors vers la correctionnelle pour les Croates. Sauf que le capitaine français Hugo Lloris va redonner de l’intérêt aux 20 dernières minutes de la rencontre en commettant une bourde qui profitera à Mandzukic pour la réduction du score. C’est finalement sur le score de 4-2 que la France va s’imposer et remporter la seconde coupe du monde de son histoire.

Péma Gaël

Comments

comments

Laisser un commentaire