mardi, août 3Nouvelles importantes

Pop-up Ethical Fashion Initiative : quand le Faso Danfani prend des allures d’un tissu de luxe

Dans le but de mieux faire connaitre ses activités et ses actions, Ethical Fashion Initiative travaillant spécifiquement dans la chaîne de valeur du tissage artisanal a organisé son premier évènement dans ses locaux à Ouagadougou. Pour la première vente privée ou encore pop-up store par les anglicistes, cette structure à mis en vente des tissus de très grande qualité dont des pièces uniques.

Cette soirée a été l’occasion pour plusieurs personnes de voir du Faso Danfani de Luxe, de l’étape d’égrenage du coton jusqu’à la transformation des tissus en produits finis. Chloé MUKAI représentante de EFI au Burkina Faso n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction : ‹‹ Nous étions ravis de voir toute cette affluence de personnes curieuses de mieux connaitre l’artisanat burkinabé, et surtout prêts à acheter du textile de haute qualité et avec des designs modernes. Cela nous a donné envie de répéter l’expérience et de renouveler ce type de rencontre entre l’artisanat, la mode et l’entreprenariat››.

Un projet à potentiel sous régional 

Le projet Burkina Faso et Mali : Création d’emplois équitables et développement durable de micro entreprises dans les chaines de valeur liées au secteur du « life style » d’Ethical Fashion Initiative, a pour but de contribuer au développement économique et à l’emploi dans le secteur artisanal au Burkina Faso et au Mali et ainsi réduire la pression migratoire dans ces pays. Lutter ainsi contre les causes profondes des phénomènes de déstabilisation et ce, en offrant des possibilités de formation et en favorisant la création d’emplois dignes, durables et équitablement rémunérés respectant les normes de Fair Labour Association (FLA – association pour le travail équitable).

Le projet susmentionné constitue ainsi la Phase II de l’intervention de EFI dans la chaine de valeur du tissage artisanal. L’objectif étant pour les initiateurs, d’étendre significativement le nombre de bénéficiaires, en contribuant à la création et la stabilisation de 4.650 emplois justement rémunérés et durables au Burkina Faso et au Mali, mais surtout, d’aborder la problématique de l’émigration en ayant comme populations cibles les personnes susceptibles de migrer (en particulier les jeunes), les migrants de retour dans leurs pays d’origine après expulsion et des demandeurs d’asile en Europe potentiellement candidats aux programmes de Retours Volontaires Assistés (RVA). Le projet interviendra tout au long de la chaine de valeur du tissage artisanal, de l’égrenage du coton à la transformation des tissus en produits finis. Il apportera des débouchés dans le secteur du « life style » qui comprend la mode mais aussi l’aménagement et la décoration d’intérieur.

 

  

Comments

comments

Laisser un commentaire