samedi, octobre 23Nouvelles importantes

La culture Massaï : un trésor de la mode africaine

victorias secret fashion show

De plus en plus la culture africaine devient incontournable dans des secteurs comme la mode. L’une des cultures qui a été mise en avant ces dernières années est bien celle des tribus Massai. Nous pouvons retrouver ce savoir-faire ancestral dans les quatre coins du monde, du fin fond du Kenya au prestigieux défilé de Victoria secret.

Faisons un voyage au Kenya à la découverte des tribus Massaï dont la renommée n’est plus à̀ faire par leur volonté́ de conserver leurs traditions ancestrales mais également par leur extraordinaire beauté́ et leur élégance. Les femmes mais aussi les hommes portent des bijoux en perles et accessoires multicolores : superposition de grands et larges colliers fabriques de manière artisanale à partir de perles colorées, des bracelets allant du poignet jusqu’à̀ l’épaule, des bijoux de têtes, de véritables parures multicolores font que ces bijoux artisanaux si richement colores sont parfois utilisés comme objets de décoration dans nos intérieurs occidentaux et aussi une forte source d’inspiration sur les dernières tendance mode.

 

Les bijoux et parures Massaï

 

© DR

Dans la tradition, les enfants Massaï subissaient autrefois une ablation des incisives inférieures ce qui était l’un des signes distinctifs de leur tribu. De nos jours, cette ethnie se caractérise essentiellement par un goût développé pour l’ornementation corporelle. Les femmes réalisent des bijoux en perles de toutes sortes (bracelets, collerettes, boucles d’oreille). Constituées de perles de verre enfilées sur du fil de fer, les parures traditionnelles se présentent sous la forme de larges colliers multicolores, ou encore de lourds pendentifs d’oreille dont le poids tend à distendre le lobe.

© DR

Les vêtements brodés de cérémonie sont élaborés par les jeunes filles dès leurs 12 ans : souvent rouges, ils font écho à l’usage ancestral d’ocre de cette même couleur. Les hommes Massaï portent aussi bon nombre de bijoux et des tenues colorées. Si les femmes Massaï présentent souvent un crâne rasé qui met leur visage en valeur en plus des parures, les moranes (jeunes guerriers) teignent leurs cheveux tressés en rouge.

Fabrication des perles de verre

© DR

Les perles en verre traditionnelles africaines existent dans plusieurs régions et sont produites par de nombreux peuples; fabriquées à partir de verre de récupération, elles sont moulées puis cuites dans un four à bois. La pâte de verre, obtenue à partir de verre pilé et de divers colorants de céramique, durcit à la chaleur avant d’être cuite une deuxième fois pour fixer la couleur après décoration. Enfin, les perles sont polies en les frottant avec du sable et de l’eau sur une pierre lisse : opaques, peintes ou translucides les perles de verre du Kenya sont l’élément principal des parures de l’ethnie Massaï.

Nous pouvons dire que la culture Massai n’a pas encore fini de conquérir le monde, sur les plus grandes fashion week de Paris à milan, de new York à Londres nous retrouvons toujours une touche de cette culture sur les podiums. Aussi elle été mise en grande valeur dans le film Black Panther ce qui est une preuve supplémentaire que l’avenir des secteurs comme la mode réside en Afrique.

Par Alex Zabsonre

Chroniqueur Mode/Culture

Comments

comments

Laisser un commentaire