samedi, octobre 23Nouvelles importantes

Blog

ENTRETIEN DES CHEVEUX

ENTRETIEN DES CHEVEUX

Afrique, Culture
La solution à la Hillary Zoungrana !   Tout le monde-surtout les femmes- le sait ! Les cheveux demandent une attention particulière. En effet, pour faire face, par exemple, à des cheveux qui sont souvent secs et parfois cassants, beaucoup de produits, d’astuces et de traitements sont proposés. Une jeune Burkinabè de 23 ans, étudiante en master 2/Finances en France, y va de ses solutions innovantes et « bio » avec son entreprise « Be Neere Cosmetics ». Son entreprise opère dans la vente de produits cosmétiques à base de produits bio. « Cette structure est née de ma passion pour la formulation et les produits cosmétiques. Au début, je faisais des formulations pour moi-même et mes amis. Ensuite, j’ai vu que je pouvais valoriser cette compétence en transformant des produits locaux
PROJET DE REVISION DU CODE ELECTORAL AU BURKINA

PROJET DE REVISION DU CODE ELECTORAL AU BURKINA

Afrique, Breaking News
L’ONA dénonce un « changement anticonstitutionnel » Cette déclaration, signée de Pr Abdoulaye Soma, émane de la Conférence des présidents des partis de l’Opposition non-affiliée (ONA). Elle s’insurge contre le projet de révision du code électoral au Burkina Faso. « Vu la Constitution ; Vu les accords internationaux souverainement acceptés par le Burkina Faso et liant le Burkina Faso en matière constitutionnelle, juridique, politique, démocratique et électorale, notamment le protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance du 21 décembre 2001, et la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance du 30 janvier 2007 ; Considérant qu’un projet de modification du code électoral est engagé par le gouvernement à moins de six (6) avant les élections, Dé
Ambassadeur Mélégué Traoré

Ambassadeur Mélégué Traoré

Afrique, Breaking News
Retour sur la question communautaire au Burkina Faso La thématique n’est pas nouvelle, mais actuellement le contexte national évolue vers une situation qui pourrait devenir dangereuse dans notre pays, si elle ne l’est déjà. Elle concerne tant l’Etat que la nation et le peuple, mais peut-être surtout chaque communauté ethnique, donc chaque citoyen, à commencer par les élites. Il aura fallu que le terrorisme frappe le Burkina Faso avec de plus en plus d’acuité et de dangerosité pour que la question communautaire et intercommunautaire devienne centrale dans le pays. Les faits montrent d’ailleurs qu’il ne faut pas, du point de vue des acteurs, se limiter aux entités ethniques : il existe d’autres types de communautés de premier plan, à commencer par les grandes dénominations confessionnelles
COMMUNE RURALE DE KANDO

COMMUNE RURALE DE KANDO

Afrique, Burkina Faso
Ou comment un maire se fait virer Les informations sont consignées dans un rapport de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE/LC). Le document définitif, daté de mai 2020, gardé confidentiel jusque-là, s’intitule : « Rapport d’investigation sur la gestion du lotissement de la commune rurale de Kando dans la province du Kouritenga, région du Centre-Est ». Selon les limiers de la lutte contre la corruption, le maire de Kando, Ima Boezemwendé Alain, doit être révoqué et poursuivi en justice. Les faits reprochés au maire Ima Boezemwendé Alain sont suffisamment graves. A titre d’exemple, il lui est reproché, une discrimination dans le « positionnement sur les parcelles », qui « engendre des frustrations au sein de la population ». Le contrôleur d’Eta
Mouvement « SENS »

Mouvement « SENS »

Afrique, Politique
Voici le manifeste Guy Hervé Kam, coordonnateur national ; Maiga Abdoul Maìga, coordonnateur national adjoint ; Guy Yogo, secrétaire national en charge de l’orientation politique ; Idrissa Barry, secrétaire national en charge de l’organisation ; Aicha Tamboura, secrétaire nationale en charge de la communication ; Daouda Mounian, secrétaire national en charge de la jeunesse ; Elsa Tiemtoré, coordonnatrice de la jeunesse ; Judith Tiendrebeogo,  secrétaire nationale en charge des femmes ; Blandine Ky, coordinatrice des femmes ;  Richard Koalga, trésorière nationale, responsable de la mobilisation financière ; Yoporeka Somet, secrétaire national en charge du panafricanisme et des relations extérieures. Ce sont là quelques noms des responsables du mouvement Servir et non se servir (SENS) lan
L’intersyndicale des magistrats accuse le pouvoir de « déstabilisation de la magistrature »

L’intersyndicale des magistrats accuse le pouvoir de « déstabilisation de la magistrature »

JUSTICE L’intersyndicale des magistrats accuse le pouvoir de « déstabilisation de la magistrature » Dans cette déclaration, l’intersyndicale des magistrats du Burkina Faso rapporte que la magistrature est victime d’un acharnement de la part du pouvoir en place. « L’attitude du gouvernement, au-delà de la volonté manifeste d’asphyxier financièrement les magistrats, viole l’engagement prévu à l’article 6 alinéa 1 du Pacte national pour le renouveau de la justice », écrivent les syndicats. Lisez plutôt ! A la suite du Conseil des Ministres du 08 juillet 2020, le porte-parole du gouvernement burkinabè, monsieur Rémis Fulgance DANDJINOU, annonçait à l’opinion nationale, qu’il a été adopté deux décrets, dont l’un permet de « régulariser la situation des magistrats en service dans les haute
SITUATION SECURITAIRE AU BURKINA

SITUATION SECURITAIRE AU BURKINA

Breaking News, Burkina Faso
Voici toutes les recommandations de l’Assemblée nationale L’idée du report des élections législatives n’est qu’une des recommandations faites par l’Assemblée nationale suite à sa tournée, du 8 au 25 juin 2020, dans les cinq régions sont éprouvées l’insécurité : Est, Nord, du Sahel, Centre-Nord et Boucle du Mouhoun. Voici l’ensemble des recommandations transmises au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Précision : le rapport qui devrait être confidentiel s’est retrouvé dans des groupes WhatsApp ! Recommandation 1 : l’actualisation des chiffres concernant les déplacées internes à travers un nouveau recensement pour une meilleure prise en charge, de leur situation ; Recommandation 2 : l’encadrement et le suivi par l’administration et les autorités municipales, des interventi
MORT DE AMADOU GON COULIBALY

MORT DE AMADOU GON COULIBALY

Afrique, Breaking News
Risques de troubles dans les eaux de la lagune ! Amadou Gon Coulibaly, premier ministre ivoirien et candidat à la succession de Alassane Drame Ouattara pour le compte du RHDP, a ainsi quitté le domaine politique et institutionnel, les pieds d’abord. En effet, le dauphin d’ADO n’a pas survécu au malaise qui l’avait, pendant deux mois, conduit en France pour des soins appropriés. C’est une grande figure emblématique de l’historique politique de la Côte d’Ivoire qui s’est ainsi éclipsée et en attendant les funérailles dignes que devra lui organiser la République de Côte d’Ivoire, il faut déjà rendre à hommage à l’homme qui a consacré toute sa vie à sa patrie. Le tapis rouge qui était dressé pour le conduire au palais de Cocody à la suite d’ADO, se présentait comme la consécration suprême
Dez Altino, artiste musicien

Dez Altino, artiste musicien

Burkina Faso, Culture
« Le show-biz ne fait pas la place à personne » Considéré comme l’une des stars de la musique au Burkina Faso, Dez Altino à l’état civil Désiré Ouédraogo est originaire du nord du pays. Une carrière musicale sous les feux des projecteurs depuis son premier opus jusqu’à nos jours et couronnée par des distinctions dont le Kundé d’or en 2013. Précurseur des rythmes traditionnels comme le « wiré » et le « liwaga », l’artiste s’est retrouvé sur plusieurs scènes à travers le monde entier. Dans cette interview qu’il nous a accordée au sein de son studio d’enregistrement, l’artiste revient sur la difficile période de confinement, parle de ses projets, de sa collaboration avec la Camerounaise Lady Ponce et de certaines difficultés rencontrées dans le milieu du show-biz. Lisez plutôt ! The Post
TANWALBOUGOU

TANWALBOUGOU

Breaking News, Burkina Faso
La grande muette doit sortir de son mutisme Que n’a-t-on pas entendu sur Tanwalbougou ? Que n’a-t-on pas écrit sur Tanwalbougou ? Qui peut, aujourd’hui, affirmer détenir toute la vérité sur ce qui se passe exactement dans cette commune de Fada N'Gourma dans l'Est du Burkina devenue tristement célèbre depuis que  des FDS sont accusées d’exactions sur de supposés terroristes? Il urge aujourd’hui que l’armée et les instances judiciaires fassent rapidement la lumière sur ces affaires qui sapent tous les efforts  de cohésion sociale et d’unité nationale et qui  ternissent ipso facto l’image des FDS engagées dans une lutte sans merci contre le terrorisme. La dernière affaire remonte à fin juin. Selon un communiqué du ministère de la défense, «suite  à une opération militaire menée le 29 juin d