vendredi, juin 18Nouvelles importantes

Breaking News

PROJET DE REVISION DU CODE ELECTORAL AU BURKINA

PROJET DE REVISION DU CODE ELECTORAL AU BURKINA

Afrique, Breaking News
L’ONA dénonce un « changement anticonstitutionnel » Cette déclaration, signée de Pr Abdoulaye Soma, émane de la Conférence des présidents des partis de l’Opposition non-affiliée (ONA). Elle s’insurge contre le projet de révision du code électoral au Burkina Faso. « Vu la Constitution ; Vu les accords internationaux souverainement acceptés par le Burkina Faso et liant le Burkina Faso en matière constitutionnelle, juridique, politique, démocratique et électorale, notamment le protocole de la CEDEAO sur la démocratie et la bonne gouvernance du 21 décembre 2001, et la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance du 30 janvier 2007 ; Considérant qu’un projet de modification du code électoral est engagé par le gouvernement à moins de six (6) avant les élections, Dé
Ambassadeur Mélégué Traoré

Ambassadeur Mélégué Traoré

Afrique, Breaking News
Retour sur la question communautaire au Burkina Faso La thématique n’est pas nouvelle, mais actuellement le contexte national évolue vers une situation qui pourrait devenir dangereuse dans notre pays, si elle ne l’est déjà. Elle concerne tant l’Etat que la nation et le peuple, mais peut-être surtout chaque communauté ethnique, donc chaque citoyen, à commencer par les élites. Il aura fallu que le terrorisme frappe le Burkina Faso avec de plus en plus d’acuité et de dangerosité pour que la question communautaire et intercommunautaire devienne centrale dans le pays. Les faits montrent d’ailleurs qu’il ne faut pas, du point de vue des acteurs, se limiter aux entités ethniques : il existe d’autres types de communautés de premier plan, à commencer par les grandes dénominations confessionnelles
SITUATION SECURITAIRE AU BURKINA

SITUATION SECURITAIRE AU BURKINA

Breaking News, Burkina Faso
Voici toutes les recommandations de l’Assemblée nationale L’idée du report des élections législatives n’est qu’une des recommandations faites par l’Assemblée nationale suite à sa tournée, du 8 au 25 juin 2020, dans les cinq régions sont éprouvées l’insécurité : Est, Nord, du Sahel, Centre-Nord et Boucle du Mouhoun. Voici l’ensemble des recommandations transmises au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Précision : le rapport qui devrait être confidentiel s’est retrouvé dans des groupes WhatsApp ! Recommandation 1 : l’actualisation des chiffres concernant les déplacées internes à travers un nouveau recensement pour une meilleure prise en charge, de leur situation ; Recommandation 2 : l’encadrement et le suivi par l’administration et les autorités municipales, des interventi
MORT DE AMADOU GON COULIBALY

MORT DE AMADOU GON COULIBALY

Afrique, Breaking News
Risques de troubles dans les eaux de la lagune ! Amadou Gon Coulibaly, premier ministre ivoirien et candidat à la succession de Alassane Drame Ouattara pour le compte du RHDP, a ainsi quitté le domaine politique et institutionnel, les pieds d’abord. En effet, le dauphin d’ADO n’a pas survécu au malaise qui l’avait, pendant deux mois, conduit en France pour des soins appropriés. C’est une grande figure emblématique de l’historique politique de la Côte d’Ivoire qui s’est ainsi éclipsée et en attendant les funérailles dignes que devra lui organiser la République de Côte d’Ivoire, il faut déjà rendre à hommage à l’homme qui a consacré toute sa vie à sa patrie. Le tapis rouge qui était dressé pour le conduire au palais de Cocody à la suite d’ADO, se présentait comme la consécration suprême
TANWALBOUGOU

TANWALBOUGOU

Breaking News, Burkina Faso
La grande muette doit sortir de son mutisme Que n’a-t-on pas entendu sur Tanwalbougou ? Que n’a-t-on pas écrit sur Tanwalbougou ? Qui peut, aujourd’hui, affirmer détenir toute la vérité sur ce qui se passe exactement dans cette commune de Fada N'Gourma dans l'Est du Burkina devenue tristement célèbre depuis que  des FDS sont accusées d’exactions sur de supposés terroristes? Il urge aujourd’hui que l’armée et les instances judiciaires fassent rapidement la lumière sur ces affaires qui sapent tous les efforts  de cohésion sociale et d’unité nationale et qui  ternissent ipso facto l’image des FDS engagées dans une lutte sans merci contre le terrorisme. La dernière affaire remonte à fin juin. Selon un communiqué du ministère de la défense, «suite  à une opération militaire menée le 29 juin d
LUTTE CONTRE L’INSECURITE A OUAGA

LUTTE CONTRE L’INSECURITE A OUAGA

Breaking News, Burkina Faso
Un réseau de braqueurs dans les filets de la Police   A l’occasion d’une conférence de presse animée le 29 juin 2020, à Ouagadougou, le Service régional de la Police judiciaire du Centre annonce avoir démantelé un réseau de braqueurs qui sévissaient dans la ville de Ouagadougou. « Dans le cadre de l’exécution de ses missions régaliennes de protection des personnes et de leurs biens, le Service régional de la police judiciaire du Centre (SRPJ-C) vient de mettre un terme aux activités d’un (01) réseau de délinquants, présumés auteurs d’actes de grand banditisme dans la ville de Ouagadougou. En effet, suite aux multiples plaintes et dénonciations de cas de braquages par les populations, le SRPJ-C a ouvert des enquêtes. Les minutieuses investigations entreprises par les enquêteurs
JOURNEE INTERNATIONALE DES MICROS, PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

JOURNEE INTERNATIONALE DES MICROS, PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Afrique, Breaking News, Burkina Faso
« Les micros et les petites entreprises, surtout celles dirigées par les jeunes et les femmes, ont connu une baisse plus importante » (Harouna Kaboré, ministre du Commerce)   Ceci est une déclaration de Harouna Kaboré, ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, à l’occasion de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises. Cette journée est célébrée le 27 juin de chaque année. L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en sa séance du 13 mars 2017, a décidé de proclamer le 27 juin « Journée internationale des Micros, Petites et Moyennes Entreprises ». Pour l’ONU, l’institution de cette journée a pour objectif, d’une part de sensibiliser l’opinion publique sur l’importance des Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) dan
ME HERMANN YAMEOGO, président de l’UNDD, à propos d’un report des élections

ME HERMANN YAMEOGO, président de l’UNDD, à propos d’un report des élections

Breaking News, Burkina Faso
« Une transition consensuelle qui n’exclurait pas forcement le président Kaboré, pourrait être à la manœuvre » Me Hermann Yaméogo, président de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD), est l’une des personnalités politiques qui plaident pour un ajournement des prochaines élections. Dans cet entretien, The Poste BF évoque avec l’homme, quelques sujets en lien avec les scrutins, présidentiel et législatifs, du 22 novembre prochain au Burkina Faso. The Post BF : Les élections du 22 novembre s’approchent à grands pas. Comment se prépare l’UNDD, votre parti, à cette échéance ? Me Hermann Yaméogo : l’Etat de la nation pour parler en termes militaires, commande la position du parti à cet égard. Et comme tout le monde, vous savez que cet état ordonne plus des mobilisa
SECURITE ROCH MARC CHRISTIAN KABORE AUX FORCES VIVES DE DJIBO

SECURITE ROCH MARC CHRISTIAN KABORE AUX FORCES VIVES DE DJIBO

Breaking News, Burkina Faso
« Nous ne pouvons pas faire le repli sur soi pour justifier les actes des mauvaises personnes » Lors de son dernier séjour à Djibo dans le Soum, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré s’est adressé aux forces vives de cette localité, épicentre des violences terroristes au Burkina Faso. Nous vous proposons son discours. « Je voudrais avant tout propos, me souvenir de toutes les filles et tous les fils de Djibo et du Soum de façon générale, qui ont perdu la vie, depuis que nous avons engagé cette lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. Je voudrais en particulier me souvenir, parce que nous sommes à la mairie de Djibo, du maire de Djibo, qui a été lâchement attaqué et assassiné pas loin de sa ville. En mémoire de toutes ces personnes, je voudrais vous demander toutes et tous
Andrew Young, ambassadeur des USA au Burkina

Andrew Young, ambassadeur des USA au Burkina

Breaking News, Burkina Faso
« Nous attendons de nos dirigeants politiques qu’ils nous disent la vérité » Andrew R. Young, ambassadeur des Etats-Unis d’Amériques au Burkina Faso, a signé une sortie médiatique très remarquée sur la question de la gestion des pandémies, notamment de la maladie à coronavirus. Le diplomate américain estime les gouvernants doivent promouvoir les valeurs de la démocratie et de la transparence.   Si le monde avait besoin d’un rappel de l’importance cruciale de la Déclaration universelle des droits de l’homme, alors la pandémie de Covid-19 que nous connaissons actuellement en est un parfait exemple. Le coronavirus ne connaît pas de frontières nationales, de race, de religion, de nationalité ou d’opinion politique. Nous y sommes exposés du simple fait de notre humanité, et nous vai